mardi 21 août 2012

Avis à distance avant une adoption

Vous êtes encore nombreux à me demander des avis (et à le demander aussi à certains de mes collègues et amis responsables d'autres consultations d'adoption) pour prendre la décision ou non d'adopter l'enfant que l'on vous propose...

Il n'est pas question de refuser cette aide à des familles, des postulants, qui n'ont pas l'expérience que nous avons pu acquérir dans ces consultations spécialisées. Nous sommes en gros une dizaine à pouvoir assurer ce service, qui nécessite vraiment de l'expérience.
Ce n'est pas "réglo" de renvoyer les familles vers leur médecin traitant : l'exemple des dossiers russes est significative pour cela, beaucoup seront effrayés par le charabia soviétique : "encéphalopathie périnatale anoxique", "syndrome pyramidal", "oligophrénie", etc... mais ne connaissent pas bien le Syndrome d'Alcoolisme Foetal qui est si fréquent dans ce pays.

Cette aide va continuer, et au niveau du CHU de Dijon, nous allons même essayé de l'intensifier, pour répondre à un maximum de demandes.... en espérant que le déficit de pédiatres qui sévit dans mon service soit corrigé (comme prévu) dans quelques mois.


Par contre, cette aide se fera en direct et NE SE FERA PLUS A DISTANCE.

Voici quelques éclaircissements.



Historique :

Il y a un peu plus de dix ans, alors que la Consultation Adoption Outremer était toute jeunette, qu'elle commençait à être connue, j'ai vite commencé à recevoir des coups de téléphone de familles me demandant tel ou tel avis à distance... j'ai eu ensuite des coups de téléphones de postulants, dans le style "au secours il y a la diarrhée que dois-je faire ?" ou bien " je suis au fin fond de la Sibérie, ou du Burkina Faso, et je me pose des questions sur l'enfant qu'on me présente?".
Si le premier type de questions n'est pas bien compliqué, dès le début, je me suis interrogé sur la légitimité de répondre aux questions des postulants, beaucoup (diverses autorités, des confrères, etc...) m'ont déconseillé de le faire.

Un jour, j'ai reçu l'appel d'une famille me demandant : "Docteur, on nous propose un enfant HIV positif, qu'est ce que cela veut dire ?". La plupart d'entre vous savent qu'il s'agit d'un enfant porteur du virus du SIDA mais cette famille l'ignorait. Je me suis demandé si j'avais le droit de laisser (d'abandonner serait le mot le plus juste) de telles familles, alors qu'une explication les aurait grandement aidé à prendre leur décision.

J'ai donc décidé d'organiser les avis à distance. Je n'avais pas alors la possibilité (le temps) de créer des consultations avant l'adoption en direct (en face à face). Plusieurs centaines d'avis ont été ainsi donné.

J'ai quand même installé quelques règles :

- en créant l'adresse cao@chu-dijon.fr, et en "protégeant" ma ligne téléphonique.... pour beaucoup d'entre vous appelez votre médecin (mais aussi un médecin que vous ne connaissez pas) semble naturel... imaginez ce que cela peut être d'avoir 20, 30 coups de téléphone par jour (de gens qui ne s'inquiètent pas de savoir si vous êtes en consultation, en réunions, en train de faire une ponction lombaire). Imaginez-le, ce fait d'être constamment dérangé, avec votre métier (que vous soyez enseignant, restaurateur, écrivain, maçon, etc...)

- en mettant de claires règles d'éthique : ne pas se mettre à la place des parents, leur demander de refuser toute malversation, leur demander de réfléchir encore à leur projet si celui-ci ne semble pas abouti, et plus encore refuser de choisir (ou d'aider à choisir entre deux enfants).

Ceci  a fonctionné pendant quelques années, cela a rendu sans doute de nombreux services, mais cela n'a jamais été satisfaisant et jamais que du "bricolage". Voilà pourquoi, j'ai pu créer (dès que j'en ai eu le temps) la consultation préadoption qui, pour moi, mais encore plus pour les futurs parents qui viennent me rencontrer, et plus encore pour leur futur enfant (qui bénéficiera ainsi d'un meilleur accueil) est nettement plus satisfaisant.

La différence entre un avis à distance est une vraie consultation adoption, est la même qu'entre un repas pris au distributeur de la cafet d'un autoroute, qu'un repas dans un des meilleurs restaurants dijonnais. C'est la même différence que la réaction d'un footeux de l'équipe de France après avoir marqué un but, que l'émotion de Felix Sanchez après sa victoire sur 400 m haies à Londres. La même que la lecture d'un illustré Akim ou d'un livre de Le Clézio. La même qu'une vue sur la station d'épuration de Briey-Hagondage (que je ne connais pas), que d'un coucher de soleil sur Miri Miri (dont je ne me lasserai jamais). La même que de jouer au rugby contre Dallaglio ou avec Codorniou.

Je ne peux pas être plus explicite.

                                 

Les raisons de cet arrêt de services :

Avant tout, cette décision est collégiale, lors de notre dernière rencontre du petit groupe des consultations adoption, l'un de nos plus expérimentés collègues a proposé que nous arrêtions de donner des avis à distance auprès de postulants que nous ne connaissons pas. Cette décision a été acceptée par l'unanimité.
J'ai choisi de l'accepter aussi, même si cette demande m'a initialement surpris, même si je sais qu'il ne me sera pas facile de dire "non" à des familles en détresse, car cela devenait de moins en moins éthique, de faire cela.

Cela n'a jamais été éthique, mais quand j'étais seul (puis quand nous avons été deux, lorsque JJC a accepté secondairement de donner aussi ses services), que les consultations pré adoptions n'existaient pas, cela était "acceptable" de rendre de tels services... car de toutes façons il n'y avait rien d'autre....

Mais maintenant, il existe au moins une dizaine de consultations pouvant rendre ce service et il est bien plus utile de se tourner vers eux dés que possible plutôt que d'attendre le dernier moment (la première rencontre) pour se poser de nombreuses questions.

Il n'est pas éthique d'annoncer par téléphone, par mail, à des gens que l'on n'a jamais vu que l'enfant qu'ils comptent adopter, a peut être (ou plus sûrement) un SAF, alors que c'est beaucoup plus acceptable de l'annoncer à une famille que l'on reçoit une heure et qui nous présente en direct photos et dossiers, il est aussi un peu moins dur et plus acceptable de l'annoncer à distance à une famille avec qui on a déjà un échange, des contacts, une heure de dialogue, on sait ainsi que leur décision sera plus réfléchie...


Il faut dire aussi qu'il y a eu des abus dans les demandes de ces avis à distance. Il n'est jamais agréable d'être pris pour un Mc Do, pire un Mc Drive.

Les abus : 
                 - ce sont les différentes associations ou institutions qui ont trop vite botter en touche en nous envoyant les familles, en leur confiant nos mails, avec leur bénédictions !
                 - ce sont les familles qui nous "supplient" d'avoir un avis, qu'on accepte de leur donner après pas mal de temps de réflexion, mais aussi d'inquiètudes par rapport à cet avis, en s'interrogeant.... et qui ne donnent pas la moindre nouvelle par la suite...
                 - ce sont les familles qui prennent de multiples avis : je vais voir une consultation, j'en appelle une autre, j'envoie un mail à une troisième.... la multiplication des avis n'a jamais été une bonne chose
                 - ce sont aussi les mails un peu irritants, nous disant, je pars dans trois jours et je n'ai pas le temps de venir vous voir (ou encore mieux vous n'avez plus de place... alors qu'il m'arrive de donner des rendez vous pour le lendemain, quand la situation me semble urgente, et malgré un carnet de rendez vous qui déborde)... alors qu'on a l'agrément depuis deux ans, et que le dossier est déposé dans le pays d'adoption depuis 6 mois !!!
                 - ce sont aussi des personnes qui occultent certaines vérités !



Le gros risque de cet arrêt est bien sûr que des familles se retrouvent seules face à ces décisions, cela restera malheureusement possible, mais toutes les consultations donnant des avis avant l'adoption sommes d'accord pour faire l'effort de donner encore plus de rendez-vous, afin de laisser le moins possible de familles au bord du chemin.

A ma connaissance, aucun d'entre nous fait des consultations privées sur cela et donc ce service ne nous rapporte rein d'autre que la satisfaction du devoir accompli.

Un autre risque serait que des gens moins scrupuleux puisse proposer des services (chers, très très chers) pour vous aider à trouver le meilleur enfant possible.... il suffit de voir ce qui se passe sur internet dans d'autres pays.




A quoi sert maintenant l'adresse cao@chu-dijon.fr :

1- pour donner des avis à distance à des familles que j'ai déjà rencontrée en Consultation pré Adoption, familles que je connais, et dont je sais les explications que je leur ai apportée.

2- pour garder un lien avec les familles des enfants que je suis, et savoir comment a réagi l'IDR, comment évolue la diarrhée ou si un puberté débute, etc, etc....

3- pour des familles que je ne connais pas afin de donner des renseignements SUCCINCTS et d'apporter des aides PONCTUELLES lorsqu'elles sont confrontées à certains problèmes après l'adoption.
Les mails de 3 à 10 pages me décrivant des soucis anciens et importants ne se régleront que trop rarement par mail... mais parfois pourront être bien amélioré par un vraie consultation.



Plusieurs fois cette boîte a été "bloquée" du fait de l'avalanche de messages. Les délais pour y répondre sont parfois beaucoup, beaucoup, beaucoup trop longs... et dans tous les cas, cela n'a jamais la qualité d'une vraie consultation.



Je sais que ce billet ne va pas faire plaisir, que des gens très déçus vont manifester leur colère.... j'aimerai aussi que certaines familles qui sont venus en consultations pré adoptions puissent témoigner de ce que celle-ci a pu leur apporter.
J'aimerai que ce qui ne seront pas contents réfléchissent au "véritable confort" : est-ce véritablement plus confortable d'écrire un mail de son fauteuil en 5 minutes, plutôt que de perdre 2 ou 3 h de transport, une autre heure de consultations ?

11 commentaires:

patraque a dit…

Je vais peut-être poser une question bête, mais concrêtement, comment faut-il donc procéder pour être prêts à prendre une telle décision au moment où nous nous communique le dossier médical d'un enfant ? Faut-il prendre rendez-vous avant dès que notre dossier est accepté dans un pays ?

Anonyme a dit…

Consultations à distance ou pas je voudrais vraiment dire que nous avons toujours pu avoir des rendez vous rapides lorsque la situation le nécessitait et après avoir lu un nombre incalculable de livres sur l'adoption et avoir discuté avec certains médecins je n'avais toujours pas de réponse satisfaisante des plus importantes sur la santé (mentions des dossiers russes qui effraient ceux qui ne connaissent pas bien ) ou bien des réponses moins médicales mais tout aussi importantes comme "faut-il changer son prénom -pourquoi, faut-il apprendre la langue du pays pour communiquer etc.."
le Dr De Monléon est pour moi le seul médecin qui sache vraiment donner des réponses pratiques, fiables, efficaces et vraies aux questions que nous parents ou futurs parents adoptifs nous nous posons .J'ai bien conscience que le fait d'écrire ce commentaire est un risque de surcharge d'activité pour le service :-) mais je prends ce risque parceque vraiment MERCI

Anonyme a dit…

Nous avons fait en 2008, l'AR Paris-Dijon en voiture dans la journée et si c'était à refaire, nous le referions sans aucune question à se poser. Qu'est-ce qu'un AR pour nos enfants ? Et rien ne vaut un contact direct pour eux aussi. Carole

Mamaucy a dit…

Je suis presque soulagée de lire cela, c'est facile quand on n'a pas de procédure en cours sans doute (ce qui est mon cas), mais le coté "Mc Drive" que l'on voit aussi sur les fora d'adoptants, devient prégnant, ou alors c'est la tolérance des "vieux" adoptants au comportement kleenex qui devient faible.
Bonne continuation dans le travail que vous vous sentez de faire !
Maya

Anonyme a dit…

Cela va tout à fait dans le sens d'un respect des enfants à l'oppoé des enfants, qui deviennent un dû , un lot de consolation après le long parcours PMA subi...
Nous revenons d'un voyage d'adoption où nous avons croisé des "filières libres"... Nous avons été effarés du manque de préparation, de connaissance de ces gens qui se voyaient confier un bébé de 3 semaines : un débrouillard qui sait prendre son biberon tout seul, qui est enfermé ds le salon car la nuit, il fait trop de bruit, ... :(((

nissa a dit…

Ne vous inquiétez pas Doc, je crois que nous sommes nombreux à comprendre... Comme le dit Mamaucy, on retrouve ce sentiment sur les fora d'adoptants...
J'aurais cependant une question, nous habitons assez loin de chez vous... et il existe plusieurs COCA entre nous...
Vous dites qu'une dizaines sont à vos yeux pertinentes... Quand on va sur le site de l'AFA on tombe sur plus de 30 COCA
http://www.agence-adoption.fr/home/IMG/pdf/Liste_CD_COCA_13.03.2012_.pdf
Dans ce cas, comment savoir si la COCA à proximité de notre domicile est pertinente ?
Merci

Nath a dit…

Il y a quelques années, nous vous avions rencontré avec notre petit bonhomme car nous avions beaucoup d'interrogations concernant sa santé ...Je garde un souvenir particulièrement ému de cette rencontre et c'est avec grand plaisir que je tombe sur votre blog aujourd'hui. Je cherchais des infos pour une amie et je découvre cette idée de consultation pré adoption : bravo !

Anonyme a dit…

J'ai plaisir à lire vos messages, votre respect pour l'enfant, ses besoins, vos "coups de gueule" pour les familles, leurs attentes, votre humanité et votre travail (avec votre équipe)me rassure, m'apaise, me font du bien, parler vrai sans langue de bois, avec empathie.

Je partage le questionnement de Nissa un peu plus haut: Comment savoir si la COCA à proximité de chez nous est dans cette pertinence d'accompagnement, d'aide à la réflexion, d'écoute?
Habitant la Bretagne, il m'est un peu compliqué de faire la route vers vous et votre service et pourtant ce n'est pas l'envie qui me manque d'échanger avec vous au sujet de notre projet et bientôt du début de l'aventure avec notre famille agrandit, de notre fille qui s'annonce, de sa santé et de son bien-être.

Merci de ce que vous faites pour eux, pour nous.
Catrine

Unknown a dit…

Merci pour ce blog très intéressant. Je viens seulement de le découvrir et je vais avoir le temps de le décortiquer pendant l'attente de l'attribution de notre deuxième enfant adoptif. J'ai déjà lu votre article sur les nuits et sur les prénoms. Pour notre premier enfant, nous avons décidé de garder son son nom d'origine Nkosinathi (don de Dieu, il a été retrouvé dans une église) et de lui donner un nom francophone aussi. Il était important pour nous qu'il réalise plus tard que son nom d’origine avait une importance particulière pour nous aussi. Encore merci et au plaisir de vous lire.

lacroix a dit…

RETOUR AFFECTIF DE DE MON EX ET PLUS. J' AI RETROUVER MON SOURIRE GRACE A CETTE HOMME
JE M APPEL LACROIX INGRIDE
il y a de cela deux ans, j'avais une vie très misérable et très soucieux , après mes recherches sur le net je suis tombé sur un GRAND CHEF VOYANCE MAGICIEN MARABOUT: MAKANDJOU_OLA qui a totalement changé ma vie. aujourd'hui j'ai un bon travail, mon fiancé qui m'avait quitté est revenu, mes enfants sont devenus très brillants a l'école et ce qui m'a plus motivé chez lui, il a fait une porte monnaie magique à mon mari,Et un portable magique pour demander des sous.
je vous assure que depuis ce temps, on ne s'est plus plaigne de l'argent, nous avons une vie très heureuse. je vous prie de prendre contact avec ce marabout si vous voulez vraiment finir avec la pauvreté et tous sortes de problème.
Voici de quoi il est capable.

Retour de l'être aimé en 2 jours / Retour d'affection en 2 jours/ Porte feuille magique/ -bague magique-/Portable Magique pour demander des sous -/ Se rendre invisible / devenir star-/ gagner aux jeux de hasard-/parfum ou savon qui donne le montant voulue par jours/-BIC magique pour réussir a sont examen-/ -Avancement au bureau-/envoûtements -/ affaire, crise conjugale- /dés-envoûtement -/ protection contre les esprits maléfices/- protection contre les mauvais sorts /-chance au boulot évolution de poste au boulot / ,chance en amour / - chance partout / - la puissance sexuelle /.abandon de la cigarette et de l'alcool / .- prendre sont sperme après ou avant avoir enfanté pour se faire richesse./.miroir magique/ -amulette contre accident /poudre amaigrissement /devenir champion
Résultat efficaces. Travail rapide et double efficacité.

voici ces contacts :
E-mail : olaitanvodounongan@hotmail.fr
TEL : 002 29 98 56 93 10

contactez le et vous allez revenir témoigner, je vous le promet.

Anonyme a dit…

Encore merci pour ce blog que je viens de découvrir. Je vous connaissais uniquement par les histoires que je lisais a mes enfants. J'ai adopté il y a 2 ans une fratrie de 3 petits russes. En lisant votre article sur le sommeil, et sur la santé des enfants russes, j'ai eu le sentiment de revivre les premiers jours de leur arrivée sur le territoire. Je suis membre d'une oaa spécialisée dans l'adoption en Russie et , je pense que de nombreux parents adoptants de mon association seraient intéressés par vos conseils. Serait il possible d'envisager une conférence (nous sommes dans le Var)? Je vous laisse mes coordonnées : 0624531727. Dans l'attente de votre réponse.... Encore un grand merci pour ce blog!